Universite du temps libre du Pays de Rennes

Conférences (informations complémentaires)

Les mutineries de 1917, les fusillés pour l’exemple

lundi 24/9/18 à UTL du Pays du Centre Ouest de Bretagne (COB) - Carhaix - Gourin - Rostrenen


oute guerre a ses mutins et la Première Guerre mondiale n’échappe pas à cet état de fait. Les premiers refus d’obéissance de soldats français ont lieu dès 19141. Le contexte militaire est évidemment propice à l’émergence de ces cas d’insubordination. Ils sont d’abord la conséquence de la dureté des conditions de vie. La boue, le froid, la vermine, les permissions peu nombreuses et souvent retardées, l’état lamentable des cantonnements de repos, le contact permanent avec le sang et la mort, sont autant de raisons qui poussent les soldats à la rébellion. Ces mouvements de révolte interviennent aussi en réaction aux échecs militaires et contre les erreurs du commandement. Ainsi, les mutineries qui affectent l’armée française aux mois de mai et de juin 1917, sont le résultat de l’insuccès des offensives menées par le général Nivelle lors de la bataille du Chemin des Dames. Enfin, la lassitude gagne les soldats qui voient la guerre se prolonger alors que les officiers leur avaient fait la promesse que le conflit serait court.

 

*** Monsieur Guy Malbosc - ***"



Logo HTML5 Logo PHP 7 Logo PDO CSS Valide ! CSS Valide !