Universite du temps libre du Pays de Rennes

Conférences (informations complémentaires)

Le paradoxe Compostelle

lundi 3/12/18 à UTL du Pays de la Roche aux fées - Retiers, Janzé, Martigne


Dans un premier temps , je propose de témoigner de mon chemin soit 1515 km et 75 jours de marche, d'une traite. Puis, je voudrais insister sur un point que j'appelle "le paradoxe compostelle" Il y a de plus en plus de monde sur le chemin d'origine religieuse (catholique) qui connait depuis 30 ans un engouement sans précédent. En 1987, 2900 pèlerins et en 2017 ils sont 278 000 pèlerins accrédités à Santiago. si je compare ce chiffre avec l'effondrement de la pratique religieuse chrétienne en Occident et particulièrement en France 2% de pratiquants allant à la messe chaque dimanche en France selon une étude citée dans un livre "comment notre monde a cessé d'être chrétien" Je m'interroge. Que signifie cet engouement, cette quête spirituelle au sens large sur le chemin ? Faut-il établir une corrélation avec la désaffection de l'institution Église. Le paradoxe n'est sans doute qu'apparent

 

*** Monsieur Éric Chopin - Journaliste ***"



Logo HTML5 Logo PHP 7 Logo PDO CSS Valide ! CSS Valide !